Lun 30 Mar - 4:39

-24%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 (via ODR 30€)
94.99 € 124.99 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Mlesplombs

Mlesplombs
Administrateur de la section "Plombs de scellé"
Administrateur de la section
Il existe, à ce jour, trois types de plombs différents pour cette famille.

TYPE 1
Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils D30610
D306

Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils D89410
D894

Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils D89810
D898

Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils D67010
D670

"COL/NEM" encadrant le tronc du palmier.
"JACQUES/COIRARD/DE/NISMES" en quatre lignes.

dia. 15 à 14 mm.
Crocodile, à peine visible, à droite, il est attaché à la base du tronc, impossible de voir s'il y a quatre ou deux pattes.
Sol, non visible.
Palmier, Quatre palmes de chaque côté du tronc.

_________________________________________________________________________________
TYPE 2

Coirard Jacques, Jean-Jacques, et fils D57910
D579

"COL/NEM" encadrant le tronc du palmier.
"COIRARD FILS DE NIME" légende circulaire et Nime au centre et trois étoiles.


dia: 15 mm.
Crocodile, à droite, il est attaché à la base du tronc, deux pattes.
Sol, aucun.
Palmier, quatre jolies palmes de chaque côté du tronc.

Ce plomb est dessiné par Yanok dans l'article de DP

___________________________________________________________________________________

TYPE 3

Au nom J.J. COIRARD, le plomb est dessiné dans l'article de Yanok, voir DP.

___________________________________________________________________________________

Coirard: Sur Jean-Jacques Coirard, on possède quelques renseignements. On sait, par une correspondance de novembre 1784 adressée à la baronne de Bourdic (Anne-Marie Henriette de
Payan, 1746-1802) - et qui se trouvait alors à Paris et fréquentait Benjamin Franklin dont Coirard demande la protection - qu’il se trouvait à Philadelphie à cette date, pour y vendre sa production.
Mais ce plomb peut aussi appartenir à un autre Jean-Jacques, négociant décédé en 1767.
D’autres plombs existent au prénom Jacques, négociant à la fin du XVIIIe siècle.
Yanok.

http://<a href="http://www.lulu.com/commerce/index.php?fBuyCo
Partager cet article sur : redditgoogle

Aucun commentaire.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum