Lun 21 Aoû - 23:40


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Salins PECCA...

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Salins PECCA... le Sam 20 Déc - 20:24

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
Salut cheers

On sait à quoi correspond le chiffre 19 ?

2 Re: Salins PECCA... le Sam 20 Déc - 20:31

wisigoth

avatar
Expert en ID
Expert en ID
une date de part et d'autre du DE

SALINS
17 DE 19
PECCAIS

3 Re: Salins PECCA... le Sam 20 Déc - 21:15

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
Salut Wisi cheers mercc

4 Re: Salins PECCA... le Sam 20 Déc - 22:55

Mlesplombs

avatar
Administrateur de la section "Plombs de scellé"
Administrateur de la section
Ce 19 n'a rien à voir avec une date.
Cela serait plus un numéro de salines.
Il n'y a pas de 17 de l'autre côté.
L'ami de Loule30, (luc30220) pourrait nous en dire plus.

http://<a href="http://www.lulu.com/commerce/index.php?fBuyCo

5 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 0:05

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
cheers Daniel
On va attende l'ami loicdanse

6 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 8:37

wisigoth

avatar
Expert en ID
Expert en ID
bon tant pis lol!

7 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 9:18

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
Pour la prochaine fois Wisi Wink
D'autant plus que semblait cohérent, même si on ne voyait pas le 17 comme le précise Daniel
kjh

8 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 12:08

Mlesplombs

avatar
Administrateur de la section "Plombs de scellé"
Administrateur de la section
wisigoth a écrit:bon tant pis lol!

bizz
C'est rare que ce ne soit pas le cas, la date au centre qui encadre un lys ou un écu ou un autre motif. C'est courant et c'était donc possible.

Et j'ai longtemps cru, moi aussi, que c'était une date, sur ces plombs de Peccais, mais au fil des découvertes, cela ne collait plus. Wink

http://<a href="http://www.lulu.com/commerce/index.php?fBuyCo

9 plomb de scellé salin de Peccais le Dim 21 Déc - 17:56

luc30220

avatar
Membres
Membres
Bonsoir les amis, effectivement un ensemble de 17 salins composait au XVIIème les salins de Peccais , la plupart étant inféodés à de riches propriétaires, lesquels détenaient un ou plusieurs des dits salins en exploitation . Seuls deux des 17, appartenaient à l'église, avec pour l'un le salin de St Jean (Fondé au XVIème au bénéfice de Robert d'Aube de Roquemartine, grand prieur de St Gilles), et l'autre , toujours au bénéfice de l'église,  relevait des abbés de Psalmodi. L'on note que la présence de cet ancien salin, dit de l'Abbé, est attesté dés le XIIIème siècle.
Il faut préciser que ces chiffres qui apparaissent posent un sérieux problème, dans la mesure où les chiffres 19 ou parfois 21 ne sont pas pour autant directement imputable à l'ordre numérique des 17 salins de Peccais.
Il est possible, mais les documents font cruellement défaut, qu'il s'agisse  d'un système de traçabilité des productions pour les differents propriétaires d'un même salin. L'on note également  qu'à partir de 1716, les propriétaires des salins de Peccais, à la suite d'une délibération,  se sont  regroupés en société à l'exception de ceux  des salins de l'abbé et de Saint Jean. Ces démarches ont abouti à la création d'un syndic, nommé chaque année, et à un principe d'exploitation à frais commun des salins, afin d'en partager au final le produit.

10 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 18:13

luc30220

avatar
Membres
Membres
L'enclos de Peccais

L’enclos de Péccais au XVIIème siècle réunissait 16 salins en exploitation, ainsi qu’un 17éme extérieur à l’enclos, dit de St Jean.
Le salin de l'abbé (salin de l'église) restait la propriété des abbés de Psalmodi.
Celui de la Gaujouse relevait de la famille de Calvières.
La Courbe appartenait à Monsieur de Saint Montant.
Le salin des Brassives à Monsieur de Saint Jean de Védas.
Les Aubettes appartenaient à la famille du Baron de Combas.
Le salin de Gay relevait de divers propriétaires.
Les salins des Estaques, de la Donzelle, du Margagnon, des Tuillières, de la Lone, des Terrasses, de la Fangouse, des Micocoules, à Messieurs d'Audessans et Ranchin.
Les salins de Roquemaure et de Bourbouissel à divers propriétaires.
Le salin de Saint Jean (salin de l'église), au révérend Robert d'Aube de Roquemartine, grand prieur de Saint Gilles.
Jusqu'au XVIIème siècle ces 16 premiers salins constituaient l'enclos dit de Péccais, dont la chaussée de ceinture s'étendait sur près de 18 kilomètres. Il faut attendre le XIXème siècle pour que soient créés de nouveaux salins, hors du périmètre de l'enclos de Péccais
Les salins de la Larbière et de Mourgues (sur le canal de Sylvéréal).
Le salin de 40 sols (étang de la ville) et enfin ceux du Repausset, du Perrier et de la Marette (sur le canal d'Aigues-Mortes au Grau du Roi). Viennent ensuite 2 autres salins plus récents, du Commun et du Roy. Le tout dernier étant le salin de la ville fondé vers 1960.

11 Re: Salins PECCA... le Dim 21 Déc - 23:47

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
Effectivement, lorsque Daniel nous disait que luc30220 pouvait nous en dire plus sur ces plombs, il ne se trompait pas bravo
Merci luc30220 pour toutes ces précisions qui cernent bien le sujet cheers bravo

12 salins de peccais le Jeu 25 Déc - 18:16

luc30220

avatar
Membres
Membres
A propos de salins de Peccais :
L'ordonnance de 1680 donne la liste des 6 dépôts qui ont été en usage : Caen, le Havre, Honfleur, Dieppedalle pour Rouen, Nantes et Saint-valléry-sur-Somme. L'on pourrait s'étonner de ne pas trouver de dépôt pour les sels des importants salins de Péccais dans la mesure où ces derniers approvisionnaient la province du  Lyonnais...
L'explication tient du fait que de tels dépôts n'entraient pas dans le champs de l'ordonnance de 1680 dans la mesure où un régime général plus souple s'appliquait, celui des pays de petites gabelles. « Ces pays n’étaient pas régis par l’ordonnance de 1680. Il y avait des règlements particuliers pour chaque province. Règlements de juin 1660, et février 1667 pour les gabelles du Lyonnais (…).
Dans ces pays, il n’y avait pas de sel du devoir, pas de grenier d’impôt, la consommation du sel était libre, la seule obligation pour les habitants était de s’approvisionner du sel nécessaire à leur consommation dans tel grenier que bon leur semblait pourvu que ce grenier fût l’un des greniers de la ferme, dans le district de laquelle leur domicile était situé.
» Précise Pasquier dans son ouvrage (l'impôt des gabelles en France)
Pour ce qui est des chiffres qui apparaissent parfois sur les plombs de scellé typique pour les plombs salins de peccais (14, 19, 20 , 21 ) notamment l'explication bien entendu n'est pas une indication de date mais pourrait désigner l'un des greniers du Lyonnais lequel en  comptait 32 sous le règne de Louis XIV. Par la suite, au milieu du XVIIIème siècle, l'on pourrait peut-être imaginer un approvisionnement direct vers l'un des greniers du Lyonnais. Hypothèse qui reste toutefois plus que fragile, mais  l'on pourrait retenir ainsi un début d'explication...
Le débat reste ouvert.
Bien amicalement Luc 30220.

13 Re: Salins PECCA... le Jeu 25 Déc - 18:56

Hélisis

avatar
Membres confirmés
Membres confirmés
Les salins ne vont plus avoir de secrets... bravo bye

14 Re: Salins PECCA... le Ven 26 Déc - 22:34

Mlesplombs

avatar
Administrateur de la section "Plombs de scellé"
Administrateur de la section
C'est documenté est très intéressant. mercc

http://<a href="http://www.lulu.com/commerce/index.php?fBuyCo

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum